La Communauté de Communes a effectivement investi dans la montée en débit de 10 Sous-répartiteurs (SR). Cet investissement de 1 086 000€ HT permettra d’améliorer le débit internet de bon nombre d’habitants : plus de 60% des lignes existantes.

Dates d’ouverture commerciale et de migrations des abonnés
– Laillé : ouverture commerciale 20/10 – migration des abonnés semaine 45 (6 au 10 / 11)
– Teloché, Saint Biez, Laigné (rue Bourgneuf) : ouverture commerciale 27/10 – migration des abonnés semaine 46 (13 au 17/11)
– Moncé (Pince alouette et rue du Belinois) : ouverture commerciale 6/11 – migration des abonnés semaine 47 (20 au 24 / 11)
– Laigné (rue de la Fuie) : ouverture commerciale 10/11 – migration des abonnés semaine 48 (27/11 au 01/12)
– Saint Ouen : ouverture commerciale 17/11 – migration des abonnés semaine 49 (4 au 8 décembre)
– Moncé (Bellevue) : ouverture commerciale 22/12 – migration des abonnés début 2018
– Saint Gervais : ouverture commerciale 08/12 – migration des abonnés début 2018

Une fois les travaux terminés, que devront faire les habitants concernés ?
Chaque abonné devra appeler son fournisseur d’accès à internet (FAI) 7 à 10 jours après l’ouverture commerciale, de manière à pouvoir bénéficier de l’augmentation du débit, car celle-ci n’est pas automatique, même si techniquement le service est disponible.
Il faut en effet, pour la plupart des opérateurs, faire évoluer le contrat commercial qui prendra en compte le nouveau débit.
Le montant ne changera pas ou changera peu (suivant les nouveaux services, notamment la télévision, et suivant le coût de location de la nouvelle box que votre fournisseur vous proposera).
Chaque abonné a pour interlocuteur son fournisseur d’accès à internet. C’est le fournisseur qu’il faut appeler pour toute question, y compris les difficultés techniques.
Ni la Communauté de Communes, ni ORANGE n’ont les informations pour traiter les demandes qui leur arriveraient.

A retenir : il n’y a pas d’intervention au domicile des abonnés, sauf parfois le changement de la « box ».