Création et Gestion de réseaux de communication électronique

Montée en débit numérique pour les habitants.

La Communauté de communes a pour compétence la création et la gestion de réseaux de communication électronique.

La Cdc a étudié deux procédés : la montée en débit et la fibre optique.

Pour réaliser l’étude de montée en débit, la CdC a recruté un cabinet indépendant qui s’appelle AM TELECOM.
Pour réaliser l’étude relative au tout fibre optique, la CdC s’est appuyée sur le département de la Sarthe.
Extrait de l’étude MED :
Le réseau ORANGE sur le territoire de la Communauté de communes est composé de 3 NRA situés dans les communes de Ecommoy, Marigné – Laillé et Teloché et 18 sous – répartitions.
La Communauté de communes compte 6 511 abonnés. Certains abonnés sont desservis par des sous-répartitions situées sur des communes voisines.

Par cette étude, on constate des différences importantes entre les communes.

Ecommoy bénéficie du meilleur débit, tandis que Saint Ouen en Belin et Saint Gervais en Belin ont les débits les plus faibles.
Par exemple, à Saint Ouen en Belin, 43 % des abonnés seulement ont un débit théorique qui atteint 2 Mbps.
Ainsi, il a été testé sur ces communes l’éligibilité ADSL après montée en débit sur les 8 sous-répartitions remplissant les critères de l’offre PRM.

Il en ressort que l’on constate, en moyenne,

– un gain fort pour l’accès à 10 et 5 Mbps
– un gain sensible pour l’accès à 2 Mbps
– une réduction significative des lignes inéligibles à 512 kbps

Les communes d’Ecommoy et Téloché ne sont pas ou très peu concernées par le projet. Les 6 autres communes voient leur situation en très forte amélioration.

Au 10/11/15, les élus ont donc souhaité privilégier la montée en débit.

Vous avez dû voir ces dernières semaines des travaux s’effectuer sur le territoire.

La Communauté de Communes a effectivement investi dans la montée en débit de 10 Sous-répartiteurs (SR) :

3 sur Moncé en Belin situés rue du Belinois, rue de Pince Alouette et Bellevue,
1 sur St Gervais en Belin : rue du Plessis,,
2 sur Laigné en Belin localisé route de la Fuie et rue du bourgneuf,
1 sur St Biez en Belin situé route du Lavoir,
1 sur Teloché au niveau du Petit Raidit,
1 sur Laillé et 1 sur St Ouen en Belin, place des Comtes de Belin.

Concrètement, la Montée en débit (MED) consiste à remplacer le réseau cuivre par de la fibre optique du répartiteur jusqu’au sous répartiteur et de conserver le réseau cuivre pour la partie terminale, du sous répartiteur jusqu’à l’abonné.

 

Schéma explicatif

Cet investissement de 1 086 000€ HT permettra d’améliorer le débit internet de bon nombre d’habitants (plus de 60% des lignes existantes) comme en atteste le tableau ci-dessous :

Tableau-avant-et-apres-travaux

Une fois les travaux terminés et la migration des accès effectuée par la société Orange (aux alentours du 5 septembre pour 8 des 10 Sous-répartiteurs et du 13 décembre pour les 2 derniers Sous-répartiteurs : SR du Plessis et SR de Bellevue), que devront faire les habitants concernés ?

 

Chaque abonné devra appeler son fournisseur d’accès à internet (FAI) 7 à 10 jours après l’ouverture commerciale, de manière à pouvoir bénéficier de l’augmentation du débit, car celle-ci n’est pas automatique, même si techniquement le service est disponible.

Il faut en effet, pour la plupart des opérateurs, faire évoluer le contrat commercial qui prendra en compte le nouveau débit.

 Le montant ne changera pas ou changera peu (suivant les nouveaux services, notamment la télévision, et suivant le coût de location de la nouvelle box que votre fournisseur vous proposera).

Chaque abonné a pour interlocuteur son fournisseur d’accès à internet. C’est le fournisseur qu’il faut appeler pour toute

question, y compris les difficultés techniques.

Ni la Communauté de Communes, ni ORANGE n’ont les informations pour traiter les demandes qui leur arriveraient.

 

A retenir : il n’y a pas d’intervention au domicile des abonnés, sauf parfois le changement de la « box ».

Fibre Optique pour les entreprises.

En parallèle, la Communauté de communes a souhaité que ses zones d’activités communautaires soient raccordées au réseau fibre optique.
Ainsi, avec l’aide du Département, la zone de la Belle Etoile de Moncé-en-Belin et les Zones d’Activités d’Ecommoy bénéficient de la fibre optique.
La fibre optique est possible sur la Zone d’Activités du Petit Raidit si une entreprise souscrit à un abonnement fibre optique.